Convention, Rate Reductions and Non-Competes /Congrès, les réduit les tarifs et une clause de non-concurrence

Convention, Rate Reductions and Non-Competes

It’s been a while since I’ve written a blog –  there has been so much going on the last few months, it’s been hard to find time to sit down and write.

In this post, I’ll be talking about Convention 2016 which took place in Halifax, NS April 6-8, the “non-compete” By-law that was hotly debated and the much-discussed rate reduction announced by NAV Canada.

Convention

What struck me about this Convention was how many people told me “This is/was the best Convention I’ve been to yet!”. Convention 2016 was different. Solidarity was present in full force as our membership worked together and was the most united and cohesive I have seen on a Convention floor. We left Halifax as a strong, united membership.

For those who weren’t there, below are some of the key resolution highlights. I do encourage all members to speak with their Branch Convention representatives for more details.

By-law resolutions that were passed:

  • Union By-law changes that bring CATCA into conformity with new federal rules in the Not-For-Profit Corporations Act.
  • How members are elected to Executive Board positions within our Union has changed.
    • Nominations will now be open for 7 days, closing 2 weeks prior to Convention with elections then taking place before June 30.
    • With these changes, at Convention everyone will know who is running for Executive Board positions and candidates can campaign and talk with the membership accordingly
  • Non Compete/ Non Disclosure By-law mandates that if you run for any Executive Board position, you must now declare that you will not accept employment with NAV Canada for a minimum of one (1) year after leaving office

This resolution was overwhelmingly supported at Convention. It was put forward by the CATCA Executive Board as it was a common concern at all the units I visited last year.

Here is a copy of my signed agreement, and this is a copy of the Duffey/Best leadership pamphlet Convention participants received. While I have said it numerous times in the past, I will continue to say it – there is no amount of money available that will see me working for NAV Canada. Being a manager just isn’t in my DNA.

With this new By-law, my hope is for the Association to move beyond the past and focus on being a stronger Union.

Policy resolutions that were passed:

  • An appropriate number of Automated External Defibrillators will be available in all units
  • Elimination of the difference between the working conditions of operational and non-operational controllers
  • The Union shall pursue the reimplementation of Part A of the pension plan for all members
  • If seniority is used to establish a selection order for leave picks, only CATCA seniority shall be used (this had been discussed at a number of previous Conventions)
  • Branch rebates to Towers will increase
  • The existing Contract Committee shall remain in place for the next round of collective bargaining
  • Support of progressive qualifications in units where the training teams are in favour of it
    • It was resolved that in these cases, partial qualifications shall receive pay at full unit grade and remain there permanently
    • CATCA has already accomplished this direction from the membership
  • The Union shall pursue making pensionable the bonuses paid to the Executive Board
  • Convention 2019 to be hosted by Calgary Tower, Springbank Tower and Edmonton ACC in Banff, Alberta

Special Guests

Convention 2016 saw a record number of invited guests attend, including leaders from:

  • Unifor Canada
  • IFATCA
  • NATCA
  • Australia’s Civil Air
  • K. Prospect ATCO’s Branch
  • Dominican Republic ATC Association
  • The Air Canada Pilots Association
  • Other NCBAA bargaining units

Guest Presentations

In addition to the regular business on the floor, we had several keynote speakers. These presentations have already been circulated to the membership on April 18 via a B&F.

Josué Pérez of the Dominican Republic gave a somber presentation about the state of affairs in the Dominican Republic. Josué recounted how members of the Dominican ATC Union were fired from their jobs in a deliberate attempt at union-busting following the union’s attempt to raise safety concerns. It was a moving presentation that left an impression on many members.

Our international panel was very popular – we hosted an open discussion with ATC leaders from Australia, Great Britain and the U.S. about working conditions and issues in their respective countries. There were quite a few questions from members at the end of the session. Feedback on the session has been excellent with many asking that this type of panel become a regular aspect at Convention.

Awards Ceremony

Convention ended with a wonderful dinner banquet and awards ceremony. CATCA Volunteer Service Awards were presented to some very deserving people. We also presented the Award of Honour and two Awards of Merit. It was a great evening that recognized some outstanding individuals in our Association.

NAV Canada Lowers Rates

CATCA members are now aware that NAV Canada has announced rate reductions for airlines. The reductions will come in two forms: a temporary reduction, and a permanent reduction. I’m not going to get into the details of how it’s applied and the value of the reductions as NAV Canada has released information on that topic.

I do know that this announcement has upset many of our members. I, on the other hand, see it as good news – the Company has enough revenue that they need to lower rates. This means there’s money for us at the bargaining table too. While I’m not upset at the announcement, I will get upset if they don’t deliver our fair share.

But the question remains – “What are you going to do about it Peter”?

You’ve seen how when the Company talks about rate reductions, they talk about returning money to the stakeholders. NAV Canada has four stakeholders and you are one of them:

  1. The Airlines
  2. General Aviation
  3. The Federal Government
  4. The Bargaining Agents representing you, the employees.

When CATCA asked the question “We are stakeholders, so will we get some of these monies too?” The Company’s answer was, and continues to be, that we are included in the group of stakeholders they wish to recognize for the Company’s success.

What does that recognition look like?  When will it come?  That remains unanswered.  The Company’s new CEO, Neil Wilson, has approached all bargaining agents and asked them to meet with him to discuss what the “right reward” will be for our members.

The “right reward” could take many shapes and forms. We know that our current contract extension takes us up to March 31, 2017. Should we open that contract? Should we start bargaining early on the next contract? Should we look for a different way to attain our share of the pie? The NCBAA is currently negotiating benefits, should we look to put the “right reward” there? It’s too early to answer these questions. I can tell you that we are cautiously optimistic with the Company’s statements and approach to date. The CATCA Executive Board will be meeting in the near future to discuss this in detail and formulate the ideal plan in the best interest of the membership.

So the question “What are you going to do about it Peter?” is answered with “Ensure that CATCA members get their fair share of the Company’s success.”

3 More Years

I’d like to close this blog entry by thanking you, our members, for your support. I feel the support and faith in CATCA building and your Executive Board definitely felt the support at Convention. You’re telling us we are moving in the right direction and we continue to do so.

I am honoured to serve the membership for another 3 years. We have a lot to accomplish together. I look forward to the challenges that lie ahead and, more importantly, I look forward to facing them as a strong and unified Association.

Peter Duffey
President
pduffey@catca.ca

 

Congrès, les réduit les tarifs et une clause de non-concurrence

Ça fait un bon moment que je n’ai pas écrit d’article pour le blogue. Il s’est passé tellement de choses au cours des derniers mois qu’il m’a été difficile de trouver du temps pour m’asseoir et rédiger.

Dans cet article, je vous parlerai du congrès 2016 qui a eu lieu du 6 au 8 avril à Halifax, en Nouvelle-Écosse, de la proposition statutaire concernant la clause de « non-concurrence » qui a fait l’objet de vifs débats ainsi que de la réduction de taux annoncée par NAV Canada et qui est sur toutes les lèvres.

Congrès

Ce qui m’a frappé le plus, c’est le grand nombre de personnes qui m’ont dit qu’il s’agissait du meilleur congrès auquel elles avaient participé. En effet, le congrès 2016 était différent des autres. Tous les membres collaboraient étroitement et faisaient preuve d’unité. Je n’avais jamais perçu une aussi grande solidarité lors d’un congrès. C’est en effet une équipe solide et unie qui a quitté Halifax à la fin de l’événement. . Je remercie Gord Howe qui a présidé l’assemblée lors du congrès. La tâche d’un président d’assemblée représente tout un défi, et Gord l’a relevé avec brio.

Ceux qui n’étaient pas présents au congrès trouveront ci-dessous quelques-uns des principaux points saillants des résolutions. J’encourage toutefois tous les membres à s’adresser aux représentants de leur section qui ont participé au congrès pour obtenir de plus amples renseignements.

Propositions statutaires adoptées :

  • Les changements aux statuts syndicaux, qui permettent à l’ACCTA de se conformer aux nouvelles dispositions de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif, ont été adoptés.
  • La façon dont les membres sont élus au comité de direction de notre syndicat a changé :
    • La période de mise en candidature durera sept jours et se terminera deux semaines avant le début du congrès, et les scrutins devront se dérouler avant le 30 juin.
  • Grâce à ces changements, tous les participants du congrès connaîtront les noms des candidats aux postes du comité de direction, et les délégués pourront discuter des candidatures.
  • Une clause de non-concurrence et de non-divulgation stipule maintenant que si vous vous portez candidat à un poste du comité de direction, vous devez désormais déclarer que vous n’accepterez aucun emploi à NAV Canada pendant une période d’un (1) an après la fin de votre mandat au sein du comité.

Cette proposition, qui a reçu un vaste appui au congrès, a été présentée par le comité de direction de l’ACCTA parce que c’est une préoccupation qui a été fréquemment soulevée durant les visites des installations que j’ai faites l’an passé.

Vous trouverez ici une copie de l’entente que j’ai signée et ici un exemplaire du tract sur le leadership Duffey-Best que les participants du congrès ont reçu. Même si je l’ai déjà dit souvent, je tiens à le répéter : aucune somme d’argent ne me convaincra de travailler pour NAV Canada — je ne suis tout simplement pas fait pour être un cadre.

Grâce à cette nouvelle disposition, je souhaite que l’Association parvienne à tourner la page sur le passé pour s’orienter vers l’avenir et s’efforcer de devenir un syndicat encore plus fort.

Résolutions adoptées :

  • Un nombre adéquat de défibrillateurs externes automatisés seront disponibles dans toutes les unités.
  • Il a été convenu de ne plus faire de distinction entre les contrôleurs opérationnels et non opérationnels en ce qui a trait aux conditions de travail.
  • Le syndicat s’efforcera d’obtenir le rétablissement de l’option A du régime de pension pour tous les membres.
  • Lorsque le choix des congés se fait sur la base de l’ancienneté, seule l’ancienneté au sein de l’ACCTA sera utilisée (ceci a fait l’objet de discussions au cours de nombreux congrès dans le passé).
  • Les remises de cotisation augmenteront pour les tours.
  • Le comité de négociation actuel restera en place pour la prochaine ronde de négociation collective.
  • L’ACCTA soutient les programmes de formation progressive dans les sections où les équipes de formation y sont favorables.
    • Il a été résolu qu’en pareil cas, les stagiaires reçoivent, dès leur qualification initiale, une rémunération correspondant au grade de l’unité et y restent de façon permanente.
    • L’ACCTA a déjà satisfait à cette demande des membres.
  • Le syndicat soutiendra que la prime payée aux membres du comité de direction fasse partie du revenu ouvrant droit à pension du poste occupé.
  • Les tours de Calgary et de Springbank ainsi que le CCR d’Edmonton seront les hôtes du congrès de 2019 à Banff, en Alberta.

Invités spéciaux

Un nombre record d’invités ont assisté au congrès 2016, notamment les dirigeants des organisations suivantes :

  • Unifor Canada
  • IFATCA
  • NATCA
  • Civil Air Australia
  • K. Prospect ATCO’s Branch
  • Association dominicaine des contrôleurs aériens
  • Association des pilotes d’Air Canada
  • Autres unités de négociation de l’AANNC

Présentations des conférenciers

En plus des activités ordinaires sur le parquet, plusieurs conférenciers ont fait des présentations lors du congrès. Ces dernières ont été distribuées aux membres le 18 avril dernier par l’entremise d’un B&F.

Josué Pérez de l’Association dominicaine des contrôleurs aériens (ADCA) a fait une présentation assez sombre sur l’état des affaires en République dominicaine. Il a notamment raconté la façon dont des membres de l’ADCA ont été licenciés dans une tentative antisyndicale délibérée après que le syndicat a soulevé des préoccupations en matière de sécurité. Cette présentation émouvante a touché de nombreux membres.

Notre panel international a été très populaire. Nous avons tenu une discussion ouverte avec les dirigeants de contrôleurs de l’Australie, de la Grande-Bretagne et des États-Unis sur les conditions de travail et les autres problèmes connexes dans leurs pays respectifs. Les membres ont posé beaucoup de questions à la fin de la séance. Les commentaires ont été excellents et de nombreux participants ont exprimé le souhait que ce type de panel devienne un volet permanent du congrès.

Cérémonie de remise de prix

Le congrès a pris fin avec un merveilleux banquet et une cérémonie de remise de prix. Les Prix du service bénévole de l’ACCTA ont été décernés à des personnes très méritantes. Un Prix d’honneur et deux Prix du mérite ont également été remis. Cette soirée fantastique nous a permis de souligner le travail de personnes exceptionnelles au sein de notre association.

NAV Canada réduit les tarifs

Les membres de l’ACCTA savent maintenant que NAV Canada a annoncé des réductions tarifaires pour les compagnies aériennes. Il y aura deux types de réduction : une réduction temporaire et une réduction permanente. Je n’entrerai cependant pas dans les détails sur la façon dont celles-ci seront appliquées ni sur leur valeur respective puisque NAV Canada a déjà publié des renseignements à ce sujet

Je sais que cette annonce a suscité de vives réactions chez de nombreux membres. Pour ma part, je considère toutefois qu’il s’agit d’une bonne nouvelle. La société a des revenus suffisants et doit abaisser les tarifs. Cela signifie qu’il y aura aussi de l’argent pour nous à la table de négociation. Alors, même si cette annonce ne me choque pas pour l’instant, je vous assure que je m’énerverai si NAV Canada ne nous donne pas notre juste part.

Mais une question demeure : « Que vas-tu faire à ce sujet, Peter? »

Lorsque NAV Canada parle de réduire les tarifs, avez-vous remarqué qu’elle parle aussi de rapporter de l’argent aux parties prenantes? En effet, la société compte quatre types de parties prenantes, et vous en faites partie :

  1. Les compagnies aériennes;
  2. L’aviation générale;
  3. Le gouvernement fédéral;
  4. Les agents de négociation représentant les employés, donc vous.

L’ACCTA a posé la question suivante à la société : « Comme nous sommes partie prenante de la société, recevrons-nous aussi une partie de ces fonds? » La société a répondu, et continue de répondre, que nous sommes une des parties prenantes auxquelles elle souhaite témoigner sa reconnaissance pour leur contribution à son succès.

De quel ordre sera cette reconnaissance? Quand se manifestera-t-elle? Ces questions demeurent sans réponse. Le nouveau président et chef de la direction, Neil Wilson, a approché tous les agents de négociation et leur a demandé de le rencontrer pour discuter de ce qui pourrait constituer une « reconnaissance juste » pour nos membres.

Cette « reconnaissance juste » pourrait prendre de nombreuses formes. Nous savons que la prolongation de notre contrat nous amène au 31 mars 2017. Faudrait-il renégocier ce contrat? Faudrait-il commencer tôt à négocier le prochain contrat? Faudrait-il chercher une autre façon d’obtenir notre part du gâteau? L’AANNC négocie actuellement des avantages; devrions-nous mettre notre « juste reconnaissance » sur la table de cette négociation? Il est encore trop tôt pour répondre à ces questions. Je peux vous dire que nous sommes modérément optimistes en ce qui a trait aux déclarations et à l’approche de la société jusqu’ici. Le comité de direction de l’ACCTA se réunira dans un proche avenir pour discuter de cette question de façon plus approfondie ainsi que pour concevoir un plan idéal dans l’intérieur supérieur des membres.

Donc, à la question « Que vas-tu faire à ce sujet, Peter? », je réponds : « M’assurer que les membres de l’ACCTA obtiennent leur juste part en fonction du succès de la société. »

Trois années supplémentaires

Je tiens à conclure cet article en vous remerciant, chers membres, pour votre soutien continu. Je sens que l’appui et la confiance envers l’ACCTA augmentent, et votre comité de direction l’a vraiment senti aussi lors du congrès. Vous nous avez dit que nous avancions dans la bonne direction et nous continuerons de le faire.

Je suis honoré de pouvoir servir nos membres pendant trois autres années. Nous avons beaucoup à accomplir ensemble. Je me réjouis des défis qui nous attendent et, surtout, je suis impatient de les relever à la tête d’une association forte et unifiée.

Solidairement,

Peter Duffey
Président
pduffey@catca.ca