A General Update On CATCA’s Business

I’ve been in the job now for a little over nine months and I have never seen my schedule as full as it is these days. There’s a lot going on, so lets get to it.

The pension plan is the most important issue I continue to deal with. The company and the eight unions in NAV Canada are still working to achieve the previously described changes to the pension plan. The pace at which the process moves is excruciatingly slow. I had hoped to give members an update on the progress to date with this blog entry, but there is nothing to report. We are in a holding pattern waiting for OSFI to respond. We are still trying to achieve the changes mandated on us by the arbitration decision from the last round of bargaining.

On February 6th, all eight NAV Canada’s bargaining agents sent representatives to a pension information session in Ottawa. The CATCA BOD attended along with approximately 45 other members from the different unions as well as senior management from NAV Canada. The day was informative and included an overview of the plan, it’s financial state and the amendments that were mandated. Contrary to some rumours we had heard from our members, there were no decisions made about the plan and no votes were taken on any of the amendment issues. This was strictly a Q&A session and a chance for union leaders to ask questions of the company in regards to the pension plan. We have explained the changes to our members thoroughly on a number of different occasions but if you have more questions or concerns, don’t hesitate to reach out to your branch chair who can get you answers from your RVP.

Also on February 6th, the committee responsible for selecting the provider of the group RRSP program that will be offered to pension plan B members met and a finalist was selected. I sit on that selection committee. Sun Life has been selected as the provider. The selection committee’s next step is to set up the different funds that will be available to members and the targeted implementation date is May 1.

I can’t believe I already have collective bargaining on my agenda. Our current collective agreement will expire on March 31, 2016 and it’s time to start putting together the team that will be responsible for negotiating it. We will open nominations for the positions in April and will conduct elections in May. We will convene the bargaining team for a few days of training shortly after that and everything will be in place and ready to go before the summer comes. Having sat on the last four bargaining committees, I know our elected members that represent the towers sometimes have difficulty knowing what all the proposals from all the towers mean. It is our intention to ensure this time around, all our elected reps get to visit the units they represent and hear members concerns and proposals in person.

Details are still being finalized but I also want to survey the general membership on their proposals for the next round of bargaining. I want to know what you’re thinking. What does the membership want most? What are the most problematic issues? What are the issues they want solved? Once the survey has been finalized, everyone will get the chance to let us know what’s important to them. The survey will be in an electronic format and won’t take more than a few minutes of your time.

If you read the CATCA Facebook page or follow me on Twitter, you will know I have made a commitment to visit every unit in the country before the end of the year. Sounds easy enough considering there are 48 to get to, but believe me when I say that getting to every unit will be a challenge. When I come to your unit, take the time to come out and see me. I believe leadership can only remain effective if they stay in touch with their members. Making CATCA more visible is something I am working hard to achieve.

We have a very important arbitration that will begin in February. On February 20th, CATCA and NAV Canada will begin arbitration in front of arbitrator Michel Picher on the issue of ATCP increases for YWG and YEG ACC’s. Because of past arbitrations surrounding classification, arbitrator Picher remains seized on classification issues. CATCA believes that both of these ACC’s require an increase in ATCP, but NAV Canada obviously disagrees. The issue surrounds differences of opinions on counting methodologies. The preparation work is well underway on this issue and it has become apparent that this will not be a one-day arbitration. As such, additional dates have been scheduled for May 1, 4 on 11. Abe Rosner will be presenting CATCA’s case.

Our classification committee continues the work on our classification system and they will reconvene in Ottawa in April. We expect this to be the final step in producing a system that will help us eliminate the requirement to count airplanes from certain elements within the classification system. As we travelled across the country in the spring for the regional training seminars, we explained the changes that are being developed. The classification system has systemic errors in it and it is not serving our members the way it should. The changes being contemplated and developed will effect only the towers at this point and will only relate to unit grading, not ATCP. We know we have a lot of work to do to overhaul this system going forward and I personally believe this will be an ongoing project that will always require work to be done.   The classification of units is something that needs to adapt over time and not be adversely affected by economic fluctuations in traffic patterns. We have to ensure we have a system that is dynamic enough to change unit classification correctly and not leave our members subject to reductions in pay just because there is a downturn in traffic numbers.

It’s going to be a very busy few months.   As I look at my calendar for February, March and April, I have 4 days left I can schedule things in. Numerous meetings have been scheduled with NAV Canada in Ottawa. I will travel to Europe to represent Unifor Canada at International Transport Federation meetings and NATCA has invited me to attend the Communicating For Safety conference in Las Vegas where I will speak as part of a panel on ATC modernization and safety. There are the previously mentioned classification meetings in Ottawa in April and there is also an IFATCA 2015 Annual Conference that month. Add to that the unit visits and my suitcase is going to get a great workout.

We have a lot of business to get done and things to accomplish.   As things unfold, we will keep members up to date through our usual B&F channels. If you want a more real time picture of what’s going on daily, follow us on Facebook or follow me on Twitter. The response and feedback to the multi media posting has been great so far and believe me when I say, there’s more to come. When we convene convention in Halifax in 2016, I want to hear members say, “You are keeping us informed”.

In Solidarity,

Peter Duffey
President
pduffey@catca.ca

Nouvelles générales sur les activités de l’ACCTA

Il y a neuf mois maintenant que j’occupe mes fonctions et mon agenda n’a jamais été aussi chargé que ces jours-ci. Beaucoup de travail au menu. Je vous explique.

Le dossier du régime de retraite est le plus important dont je m’occupe. Je vous ai déjà expliqué que l’employeur et les huit syndicats de NAV Canada cherchent à concrétiser certains changements au régime de retraite. Ce dossier avance à un rythme extrêmement lent. J’avais espéré vous donner des nouvelles fraîches dans ces lignes, mais il n’y a rien à annoncer. Nous ne pouvons rien faire de plus qu’attendre la réponse du BSIF. Mais nous continuons d’essayer de concrétiser les changements exigés par la décision arbitrale qui a été rendue suite aux dernières négociations.

Le 6 février, les huit agents de négociation de NAV Canada ont délégué leurs représentants à une séance d’information sur les pensions à Ottawa. Les membres du conseil d’administration de l’ACCTA étaient présents, ainsi que 45 représentants des autres syndicats et les membres de la haute direction de NAV Canada. La journée a été enrichissante. On a fait un survol du régime, de sa situation financière et des modifications exigées par la décision arbitrale. Contrairement aux rumeurs rapportées par certains de nos membres, aucune décision n’a été prise relativement au régime et aucun vote n’a été pris par rapport à une quelconque modification. Cette séance n’avait qu’un but informatif et elle a permis aux leaders syndicaux de poser toutes leurs questions sur le régime de retraite. Les changements dont il est question ici ont été expliqués à nos membres à plusieurs occasions, mais si vous vous posez d’autres questions, sentez-vous à l’aise d’en parler à votre président de section, qui se renseignera auprès de votre VPR afin de mieux vous répondre.

Toujours le 6 février, le comité responsable de la sélection d’un fournisseur pour le REER collectif qui sera offert aux participants du régime B s’est réuni et un finaliste a été sélectionné. Je siège à ce comité de sélection. La Sun Life a été choisie comme fournisseur. La prochaine mission du comité de sélection consiste à constituer les différends fonds qui seront offerts aux participants. La date de réalisation prévue pour cette étape est le 1er mai.

Je n’arrive pas à croire que les négociations soient déjà inscrites à mon agenda. Notre convention actuelle arrive à échéance le 31 mars 2016 et le temps est déjà venu de commencer à mettre sur pied l’équipe qui sera responsable de la renégocier. Les mises en candidature seront ouvertes en avril prochain et les élections auront lieu en mai. Les membres de l’équipe de négociation seront ensuite délégués à une formation de quelques jours, puis tous les éléments seront en place avant l’arrivée de l’été. Ayant siégé aux quatre derniers comités de négociation, je sais que les membres élus qui sont appelés à représenter les tours ont parfois de la difficulté à bien comprendre la signification des leurs demandes. Cette fois-ci, nous avons l’intention de leur faire visiter les unités qu’ils représentent afin qu’ils entendent de vive voix les préoccupations et les demandes des membres.

Nous sommes en train de finaliser les détails d’un sondage que je veux faire auprès des membres afin de connaître leurs demandes pour la prochaine ronde de négociations. Je tiens à savoir ce que vous pensez. Quelles sont les demandes prioritaires? Quelles sont les questions les plus problématiques? Quelles sont les problèmes à régler impérativement? Lorsque le sondage sera prêt, tout le monde aura l’occasion de faire connaître son opinion. Le sondage s’effectuera par voie électronique et quelques minutes suffiront pour y répondre.

Si vous suivez la page Facebook de l’ACCTA ou si vous me suivez sur Twitter, vous savez que je me suis engagé à rendre visite à chacune des unités du pays avant la fin de l’année. Cela semble facile de faire la tournée de 48 unités, mais croyez-moi, c’est un vrai défi à relever. Quand je serai chez vous, prenez le temps de venir me rencontrer. Je crois que le leadership ne peut rester efficace que si le contact avec les membres est maintenu. Je travaille fort pour améliorer la visibilité de l’ACCTA.

Le 20 février commenceront les audiences dans le cadre d’un arbitrage très important, présidé par l’arbitre Michel Picher, qui oppose l’ACCTA et NAV Canada sur la question des augmentations des primes ATC aux CCR YWG et YEG. Parce que ces audiences découlent d’arbitrages qui ont eu lieu par le passé sur des questions de classification, l’arbitre Picher demeure saisi du dossier. L’ACCTA est convaincue que les deux CCR ont droit à une augmentation de prime ATC, mais de toute évidence, NAV Canada n’est pas de cet avis. Le litige porte sur nos divergences d’opinions relativement aux méthodes de calcul de l’achalandage. La préparation du dossier est passablement avancée et il apparaît de plus en plus évident que l’arbitrage durera plus qu’une journée. Par conséquent, nous avons bloqué des dates supplémentaires, soit les 1er, 4 et 11 mai. C’est Abe Rosner qui représente l’ACCTA dans ce dossier.

Notre comité sur la classification continue de travailler sur le système et une réunion est prévue en avril à Ottawa. Cela devrait être la dernière étape du processus qui permettra d’instaurer un système qui élimine l’obligation de tenir compte du nombre d’appareils pour certaines classes. Dans nos déplacements à travers le pays à l’occasion des séminaires régionaux de formation de l’automne dernier, nous avons expliqué les changements que nous étions en train de mettre au point. Le système de classification actuel produit des erreurs systémiques et il ne sert pas les membres comme il le devrait. Les changements envisagés affecteront seulement les tours à ce stade et leur seul impact se fera au niveau des cotes d’unité, sans conséquence pour les primes ATC. Nous sommes conscients qu’il reste beaucoup de travail à faire pour effectuer une révision complète du système et, d’ailleurs, je crois qu’il y aura toujours des changements à faire à un niveau ou un autre. Avec les années, la classification des unités doit s’adapter et il ne faut pas que les fluctuations économiques qui influent sur l’achalandage puissent l’affecter. Il faut s’assurer d’avoir un système suffisamment dynamique pour permettre de modifier la classification des unités d’une façon optimale tout en évitant de soumettre nos membres à une réduction de salaire simplement parce que l’achalandage diminue.

Les prochains mois seront très occupés. En février, mars et avril, il ne me reste que quatre jours où je peux inscrire des activités à mon agenda. Plusieurs rencontres sont prévues avec NAV Canada à Ottawa. Je dois aussi me rendre en Europe pour représenter Unifor Canada à une assemblée de la Fédération internationale des ouvriers du transport, puis la NATCA m’a invité à la conférence Communicating For Safety à Las Vegas, où je participerai à un panel sur la modernisation et la sécurité du contrôle aérien. Puis il y aura les réunions mentionnées plus haut sur la classification en avril à Ottawa, et enfin, le Congrès annuel 2015 de l’IFATCA en février également. Si on ajoute à cela les visites des unités, ma valise va subir toute une mise à l’épreuve.

Il reste beaucoup de choses à faire et d’objectifs à atteindre. Les membres seront tenus au courant des développements par la voie habituelle des notes de service aux sections et installations. Pour plus détails en temps réel sur nos activités quotidiennes, visitez notre page Facebook ou suivez-moi sur Twitter. Le taux de fréquentation de nos publications dans les médias sociaux et les commentaires reçus sont excellents, alors cette pratique sera maintenue. Lorsque nous arriverons au congrès à Halifax en 2016, je souhaite entendre les membres me dire que je les tiens informés.

Solidairement,

Peter Duffey
Président
pduffey@catca.ca